Beaucoup, par désespoir, en raison de leurs convictions progressistes ou encore du fait de sondages très optimistes, misaient encore le soir de l’élection américaine sur une large victoire d’Hillary Clinton.  Mais les illusions furent rapidement effacées par le succès massif du challenger républicain, raflant la mise presque partout où une cuisante défaite lui était promise. Une telle vague réactionnaire aux États-Unis rencontre pourtant un parallèle qui n’a pas beaucoup été détaillé du côté de la mouvance éditorialiste : l’élection présidentielle américaine de 1980. Alors opposé au…Lire la suite de « Donald Trump et Ronald Reagan, les frères siamois ? »

Depuis qu’il est s’est transformé en véritable structure politique, le mouvement Podemos connaît une croissance remarquable. Dans les faubourgs populaires de Madrid, l’organisation réunissait il y a quelques mois le deuxième congrès de son histoire. Exercice toujours tortueux après une succession d’échéances électorales, le rendez-vous s’est traduit par de profonds débats d’orientations, de réflexions, et l’affirmation de dissensions internes entre trois principaux courants, qui symbolisent malgré eux les divergences historiques perpétuelles au sein d’une gauche de rupture. Un engagement citoyen en réaction à l’austérité budgétaire Avec…Lire la suite de « Podemos à l’heure de l’autocritique »