Parcourant brillamment les prés carrés de la littérature et des sciences sociales, l’historien et écrivain Ivan Jablonka se saisit d’un fait divers et de sa victime : Läétitia Perrais, assassinée en 2011, devenue la poupée d’un emballement médiatique et politique. Matthieu revient sur ce livre décrit comme chef d’oeuvre et qui obtient cette année le prix Medicis.