A l’heure où les forces militaires de Bachar Al-Assad et aériennes russes se livrent à un véritable massacre à Alep, les regards se tournent vers l’ONU. Si les différentes puissances occidentales ont préféré fermer les yeux et les oreilles face aux sonnettes d’alarmes tirées par les différentes ONG, l’ONU paraît la seule organisation capable de trouver une solution. Créée pour maintenir la paix et la sécurité dans le monde, elle semblait initialement avoir les capacités pour régler un désastre humanitaire qui s’est enlisé jusqu’à, semble-t-il,…Lire la suite de « L’ONU : Impuissante ou inactive face à l’horreur syrienne ? »

Six années de guerre, six années de crimes de guerre, six années de crime contre l’humanité, six années de bombardements, six années d’impunité, six années d’adieux. Six années de résignation, six années d’exils, six années de camps, de faim, de froid, de Mer Méditerranée, six années d’adieux. Six années de paralysie onusienne, six années d’immobilisme des diplomaties européennes. Six années d’appel à l’aide. Six années de devoir humanitaire grandissant. Six années de responsabilité de protéger bafouée. Alep brûle, brûle à cause de l’incapacité persistante de la communauté…Lire la suite de « Merkel, May, Hollande : Dites nous s’il nous faut déjà écrire l’élégie d’Alep »

Dans la continuité du mouvement initié par la maison Fendi qui avait célébré ses 90 ans le 17 juillet dernier avec un défilé devant la fontaine de Trevi à Rome, Gucci a choisi de jeter son dévolu sur un symbole de la Grèce antique : l’Acropole. Une demande a donc été faite au service archéologique grec afin de présenter sa collection « Gucci Cruz 2018 » le 1er Juin 2017 avec une passerelle placée entre le Parthénon et l’Erechthéion sous le regard de 300 invités pour une…Lire la suite de « Athènes refuse le défilé de Gucci : Oui, la Grèce est encore souveraine ! »

Images captées le 17 juillet 2016, lorsque la frontière entre le Venezuela et la Colombie a été temporairement ouverte. Adiòs Caracas Inflation, insécurité et pénuries conduisent de plus en plus de Vénézuéliens à quitter leur pays. Le département de la population des Nations Unies évalue à 606 344 le nombre de personnes ayant quitté le sol vénézuélien au cours de la seule année 2015 alors que d’autres spécialistes comptent le nombre d’expatriés Vénézuéliens en millions. Quoi qu’il en soit, on assiste à un exode historique,…Lire la suite de « Venezuela : Débâcle économique et exode massif »

Un peu d’histoire ! Dans l’histoire du Cambodge la principale puissance reste l’Empire Khmer, qui a réunit le peuple éponyme pour se libérer de l’emprise Javanaise (actuelle Indonésie), au début du IXème siècle. Une fois l’indépendance obtenue, les Khmers ont formé un Empire resplendissant avec pour capital la cité mythique d’Angkor. Après 4 siècles de domination de la péninsule indochinoise, s’en suivit un long déclin au profit du Royaume Siam voisin (actuel Thaïlande). En 1863, le Second empire de Napoléon III instaure le «  Protectorat Français…Lire la suite de « Carnet de voyage au Cambodge : un état des lieux de la situation locale »

@LeJeuneMaghrebin.Mondoblog.org D’évidence, la Révolution du Jasmin a embrasé les peuples des pays arabes pour de nombreuses années encore. L’espoir naissant n’est pas prêt de se résorber, comme en témoigne la révolte du peuple du Rif au Maroc. En Tunisie, aux racines de la contestation, les lendemains furent difficile. Après l’effondrement du Dictateur Ben Ali en 2011, le pays s’est engouffré dans une impasse économique et politique aux carrefours de tensions ravivées par le terrorisme, l’emprise de l’Islam politique, le populisme et la corruption. Comme le…Lire la suite de « En Tunisie, après le chaos, l’espoir »