Notre histoire collective

Ceryx a évolué à la mesure de ceux qui le composaient. Notre projet initial était celui d'un journal étudiant, il est devenu aujourd'hui une plateforme de débats, de réflexion, de défense des idées et de promotion de la démocratie participative.
Béchir Bouderbala
Membre fondateur

Le 21 mars 2015, nous étions une poignée à lancer un appel sur les réseaux sociaux afin de constituer un espace où les citoyens pourraient concrètement s’exprimer. le projet initial était de constituer une plateforme collaborative de contributions, sur le modèle des blogs de Médiapart ou du Figarovox. 

Créée le 30 mai 2015, l’association La Plume de Ceryx est un média qui organise des conférences. Une rédaction composée quasi-exclusivement d’étudiants est mise en place. Plus d’une cinquantaine de contributeurs sont réunis et une dizaine de conférences ainsi que de débats sont organisés

Après une première année de création vient celle de la consolidation. Ceryx se développe en 2016, atteignant un ensemble de quelque 200 contributeurs qui permettent la publication de plusieurs articles par jours.

Les conférences s’enchaînent, une rencontre est organisée avec Matteo Renzi, Premier Ministre italien, puis avec Bohuslav Sobotka, Premier Ministre tchèque. Plusieurs conférences sont organisées et un réseau se constitue autour de l’association. 

La consolidation de Ceryx et l’année 2017 nous ont permis en tout d’organiser plus d’une quarantaine d’événements, de réunir près de 12 000 participants et de constituer un réseau d’une centaine de personnalités du monde politique et économique issues de l’ensemble des mouvements républicains. 

Après des semaines de débat et de discussion, la décision est prise de quitter le format du média pour se tourner davantage vers la réalisation de proposition et l’étude approfondie de sujets qui nous concernent. En septembre est donc lancée la dernière transition du projet. 

Aujourd’hui, Ceryx réunit une trentaine de contributeurs actifs et une équipe de sept responsables. Une nouvelle étape du projet a été atteinte et il est maintenant l’heure de construire de nouveau, de penser le contour d’un projet participatif plus large. 

Le think tank a vocation à se développer et à raconter une nouvelle histoire, à s’élargir de nouveau avec des citoyens franciliens pour réfléchir aux moyens de préparer demain !