Le zéro déchet ? C’est notre avenir ! Prenons-en conscience

Quand je parle autour de moi du zéro déchet, de manière générale j’ai en retour des réactions type telles que : “hein ?? Le quoi ?! C’est impossible ton truc, personne peut faire 0 déchet !”

Le zéro déchet, kézako ?

Et pourtant, même si on ne peut pas faire 0, on peut s’en rapprocher car le zéro déchet est un mode de vie qui vise à réduire le déchet à sa source en appliquant les 5 fondamentaux : refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter.

Quand j’ai expliqué le concept, là j’ai droit à : « oui c’est bien ton truc hein, mais c’est pas faisable ; je trie mes déchets c’est déjà bien alors quand les industriels et l’Etat feront des choses, là je suivrai… » Sous-entendu : « t’es bien mignonne avec ton utopie écolo de licorne mais j’ai d’autres chats à fouetter ». Bref, réaction type de martiens.

Comment repérer un martien ?

Non pas E.T ou Alien, mais ces gens qui croient en la recherche de la pérennité de l’espèce humaine sur Mars ; qui trouvent plein d’excuses pour ne rien faire et pire encore, continuent à polluer comme pour marquer leur empreinte sur une planète qu’ils considèrent comme la leur alors qu’ils en sont seulement locataires.

Ceux sont les mêmes qui pensent qu’adopter un mode de vie plus simple revient à retourner à l’âge de pierre et qui se persuadent que le réchauffement climatique est un mythe.

Quand on leur parle d’avenir, à la fameuse question « quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? » ils ne se sentent pas concernés car ils ne seront plus là et ne connaîtront pas leur descendance qui va payer cher leur égoïsme.

Quel avenir pour demain ? 

Mais sans parler de futur, vivons  le présent : à qui ça plaît de voir des détritus quand il se balade ? Qui supporte que des supermarchés remplissent leurs containers de nourriture soi-disant invendable ? Qui aime les plages dégueulasses ? Qui ça ne révolte pas les décharges qui amoncellent des tonnes de déchets et les enfouissent avec des produits toxiques et qui par conséquent polluent les cours d’eau ? Qui ça ne choque pas l’île Thilafushi dite l’île poubelle ? … etc, etc.

Alors, si comme moi vous ne voulez plus participer à ce massacre, suivez-moi et vous verrez que tout est encore possible si on s’y met tous.

Voilà petits terriens, je vous présenterai chaque aspect du zéro déchet et tout ce qui s’articule autour car c’est loin d’être un phénomène isolé, c’est notre avenir.

Un magasin Zéro déchets en Californie, et si c’était notre futur ?